Rotary Clubs For Development

“Bongisa Bomoi”

RDC Ebola Free

01/12/2014
Ebola_virus_virion.jpg

L’épidémie avait été déclarée dans la zone de Djera, dans la Province de l’Equateur, le 24 août dernier. Le virus aura causé la mort de 49 personnes, sur 66 affectées.

À Kinshasa, des mesures avaient directement été prises par les autorités provinciales de la santé, afin de se préparer à une éventuelle propagation du virus. C’est ainsi que l’Hôpital Général de Référence de Kinkole, que nous appuyons dans le cadre de notre Programme, avait été désigné comme Centre de Traitement Ebola (CTE), en cas d’épidémie.

Bien que la construction du CTE avait été finalisée fin octobre, toute notre équipe se réjouit de cette bonne nouvelle. En effet, une telle épidémie aurait pu avoir des conséquences désastreuses, malgré les stratégies élaborées et la préparation de l’ensemble des acteurs à un tel scénario catastrophe.

Il n’en reste pas moins que le CTE servira au sein de l’HGR. Celui-ci devient à partir d’aujourd’hui un centre de formation sur le virus Ebola, à destination des prestatires de soins et des communautés. Car en effet, et comme le mentionne Mr Moustapha Soumare, Coordonnateur de l’action humanitaire en RDC, dans son communiqué : « Nous devons tirer les leçons de cette dernière expérience afin que la RDC soit encore plus efficace dans sa réponse à cette maladie. »

Dans le courant du mois de novembre, Rotary Clubs for Development appuiera ainsi MSF dans l’organisation d’une formation sur la prise en charge des malades Ebola, à destination du personnel de l’HGR.

Depuis la découverte du virus en 1976 dans cette même province, le pays aura connu sept épisodes de maladie, la plus meurtrière ayant eu lieu en 1976 et ayant fait 288 vicitimes, pour 318 cas enregistrés.